Mode d'emploi : Comment soulager le mal de dos pendant votre grossesse ?

Mode d'emploi : Comment soulager le mal de dos pendant votre grossesse ?

Mis en ligne le mercredi 26 février 2014 à 09:18Donnez votre avis

Malheureusement la grossesse est souvent accompagnée de nouvelles douleurs et complications qui viennent ternir le quotidien des futures maman, parmi elles : le mal de dos …

Un mal « classique » chez les femmes enceintes

Généralement ces douleurs surviennent après les premiers mois de grossesse, dès que le ventre est suffisamment présent pour vous obliger à adopter une posture dont vous n’avez pas eu l’habitude d’avoir jusqu’alors. Cette posture, vous l’adoptez naturellement sans réfléchir pour compenser le surpoids de votre ventre. En cas de fatigue ou après un effort (marche, longue période debout), cette posture inhabituelle génère de vives douleurs au dos.

Ces douleurs peuvent également provenir d’hormones telles que les œstrogènes ou la relaxine qui viennent, comme souvent, troubler votre équilibre.

Des solutions de bon sens

Ceinture de grossesse Pour apaiser ce type de douleur, il est conseillé de consulter des professionnels tels que les kinés ou ostéopathe qui sauront certainement vous soulager. Pourquoi ne pas se diriger également vers les centres de soins et instituts de beauté pour profiter de quelques massages relaxants ? Une autre piste est de limiter la prise de poids durant la grossesse qui ne pourra qu’aggraver vos douleurs et vous apporter d’autres complications à vous et votre bébé. Côté posture, les talons sont à proscrire tout comme les longues périodes d’attente debout si possible. Prenez le temps de vous reposer assis ou couchée en maintenant au maximum de dos droit.

Des ceintures de grossesse sont également là pour vous aider, vous en trouverez différents modèles parmi notre sélection.

Ces ceintures vous aideront à garder une stature droite sans laisser votre dos fournir tous les efforts. En outre, elles permettent de faciliter la réduction du ventre après l’accouchement.

Dans tous les cas, considérez ces douleurs comme un signe d’alerte à ne pas négliger et prenez soin de vous afin d’éviter toute complication après l’accouchement.
Publié par Carole, il y a 5 ans